Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Compositeurs - Page 3

  • Dimitri Chostakovitch

    Imprimer

    Compositeur russe (1906 Saint-Pétersbourg – 1975 Moscou)

    L’un des compositeurs les plus fascinants du 20 ème siècle est, sans aucun doute, Dimitri Dmitrievitch Chostakovitch...  A plus d’un titre.  D’une part son oeuvre qui est le témoin d’une époque d’une inconcevable dureté, mais aussi le reflet d’une personnalité attachante quoique complexe.   D’autre part l’incroyable diversité de cette oeuvre immense.  Chostakovitch a certes été un symphoniste de première grandeur mais aussi un concertiste, un pianiste, un chambriste et l’auteur d’un Opéra remarquable. Il est sans aucun doute un génie musical...

    Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA  Traduire français en Portuguese  Traduire français en Russian  Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic  Traduire français en danish Traduire français en Greek

    Lire la suite

  • Étienne-Nicolas Méhul

    Imprimer

    Compositeur français (Givet 1763 – Paris 1817).

    La musique du chant du départ a été composée par lui.

    Dès l'âge de dix ans, il fut organiste suppléant aux orgues de l'église des franciscains de Givet, puis, en 1776, à celles du couvent de Laval-Dieu, où il fut élève de Wilhelm Hanser.

    En 1778, il se rendit à Paris, où, soigneusement recommandé, il put trouver des places de maître de musique. Son Ode sacrée, exécutée au Concert spirituel en 1782, attira l'attention sur lui. Il fut présenté à Gluck, qui décela ses talents dramatiques, le fit travailler et l'orienta vers le théâtre. En 1790, l'Opéra-Comique représenta son Euphrosine, dont la vigueur dramatique lui valut un franc succès, qui se renouvela l'année suivante à l'Opéra avec Alonzo et Cora, composé depuis 1785.

    Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA   Traduire français en Portuguese   Traduire français en Russian   Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic   Traduire français en danish Traduire français en Greek

    Lire la suite

  • ONSLOW : BEETHOVEN FRANCAIS !

    Imprimer

    André George Louis Onslow est un compositeur français, né à Clermont-Ferrand le 27 juillet 1784 et décédé dans cette même ville le 3 octobre 1853.

    On a écrit qu'il était le Beethoven français, même si lui-même ne semble pas avoir apprécié les dernières œuvres et notamment les derniers quatuors de Beethoven

    En 1829 il perd une partie de ses capacités auditives à la suite d'un accident de chasse, dont il décrira la douleur dans le Quintette dit « de la Balle » op. 38, n°15.

    Biographie

    George Onslow est une figure singulière de l'histoire de la musique : très largement et unanimement reconnu de son vivant, il est aujourd'hui pour ainsi dire oublié, et son œuvre, essentiellement consacrée à la musique de chambre pour cordes, est quasi absente du répertoire depuis plus d'un siècle en édition moderne.

    Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA   Traduire français en Portuguese   Traduire français en Russian   Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic   Traduire français en danish Traduire français en Greek

    Lire la suite

  • Giovanni Battista Pergolesi

    Imprimer

    Compositeur italien (Jesi, 1710 – Pouzzoles, 1736)

    Représentant de l’école napolitaine du XVIII siècle, ses opéras bouffes et ses intermezzi ont fait de lui une réelle personnalité musicale de son temps. Ses œuvres les plus célèbres aujourd’hui sont deux œuvres vocales sacrées, son Stabat Mater et son Salve Regina.

    Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA   Traduire français en Portuguese   Traduire français en Russian   Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic   Traduire français en danish Traduire français en Greek

    Lire la suite

  • FAUST / GOUNOD

    Imprimer

    La musique de Faust est une malle aux trésors. Ses mélodies éblouissantes habillent la moindre scène et font de cette succession de tableaux haut en couleurs un festival de tubes – Air des bijoux, Chœur des soldats, etc.

    Ce n’est pour rien que Faust a établi la réputation de Charles Gounod et reste, avec Carmen, l’opéra français le plus joué au monde. C’est aussi une musique d’une constante richesse expressive, faite de caresses mélodieuses pour les duos entre Faust et Marguerite, d’éclat et de truculence pour les scènes de foule.

    Quant à Méphistophélès, il est le grand sorcier cynique et glaçant qui fixe les règles d’un jeu d’abord aimable, mais qui se mue d’acte en acte en épopée infernale : ainsi le drame de Goethe a-t-il été vampirisé au profit d’une tragédie romantique obéissant aux parfaits canons de l’opéra français.

    Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA   Traduire français en Portuguese   Traduire français en Russian   Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic   Traduire français en danish Traduire français en Greek

    Lire la suite

  • Johann Strauss fils

    Imprimer

    Compositeur autrichien (Vienne, 1825 - Vienne, 1899 )

    Johann Strauss fils est une référence de la musique légère classique : avec son père, Johann Strauss père, il est à l'origine d'un vaste répertoire de divertissement, et a marqué l'histoire de la musique comme "le roi de la valse viennoise".

    Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA   Traduire français en Portuguese   Traduire français en Russian   Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic   Traduire français en danish Traduire français en Greek
     

    Lire la suite

  • Igor Stravinsky

    Imprimer

    Compositeur, pianiste, et chef d’orchestre russe (naturalisé français puis américain) (Oranienbaum, 1882 – New York, 1971)

    Son père chanteur et sa mère pianiste, Stravinsky est affecté par le manque de tendresse reçue dans sa jeunesse, et l’insistance de ses parents pour qu’il ne fasse pas de la musique son métier. Il suit donc des cours de Droit à l’université de Saint-Pétersbourg à partir de 1901, en même temps que des leçons d’harmonie et de contrepoint. A la mort de son père, il abandonne peu à peu le droit pour se consacrer entièrement à la musique.

    Sa rencontre avec Rimski-Korsakov fut décisive, il devient son professeur de musique, lui enseignant principalement l’orchestration et les formes classiques. Le début de la carrière de Stravinsky est intrinsèquement lié à sa rencontre avec Diaghilev, il compose la musique des ballets russes de ce dernier qui remporte un franc succès, Stravinsky devient célèbre. Ses compositions, par leur aspect provocateur car ne respectant pas les codes classiques, ne plaisent pas à tous, le Sacre du Printemps notamment suscite la moquerie et le scandale.

    Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA  Traduire français en Portuguese  Traduire français en Russian  Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic  Traduire français en danish Traduire français en Greek

    Lire la suite